Accueil / Articles / GRH / La promotion au travail : Conséquences et avantages ?

La promotion au travail : Conséquences et avantages ?

La qualification d’un salarié est définie lors de la conclusion de son contrat de travail. Celle-ci est cependant susceptible d’évoluer : l’entreprise peut notamment proposer à son collaborateur de nouvelles responsabilités par le biais d’une promotion. Avant d’accepter cette cette proposition, il convient d’apprécier les avantages et conséquences de la promotion proposée.

Qu’est ce qu’une promotion ?

Une promotion correspond généralement à un avancement dans l’organisation, il s’agit d’une modification de la qualification initialement convenue pour une qualification supérieure dans la classification des emplois.

La promotion implique la plupart du temps un changement de travail effectif, de nouvelles responsabilités et une hausse de la rémunération. Elle peut intervenir soit au bout d’un certain temps passé dans l’entreprise, ou en fonction du rendement du salarié.

Doit-on nécessairement accepter une promotion ?

La promotion constitue une modification du contrat de travail car elle touche à des éléments essentiels du contrat ; à ce titre, elle suppose la conclusion d’un avenant au contrat de travail et doit être acceptée par le salarié, elle ne peut donc lui être imposée. L’employeur doit laisser au salarié un délai de réflexion suffisant pour prendre sa décision.

Il s’agit là d’une protection offerte au salarié. En effet, si la promotion est la plupart du temps avantageuse pour le salarié, elle peut parfois être utilisée par l’employeur pour évincer un employé, par exemple en le plaçant à un poste en inadéquation avec ses compétences afin de pouvoir ensuite le licencier pour insuffisance professionnelle.

Dans ce cas, elle peut donc toujours être refusée par le salarié, sans qu’il n’ait à motiver sa décision et sans que l’employeur ne puisse le lui reprocher ni le licencier pour ce seul motif.

Il convient donc, en présence d’une proposition de promotion, de prendre un délai de réflexion pour appréhender les missions proposées, leur adéquation avec ses compétences et ses ambition professionnelles, les perspectives d’évolution du poste, et l’impact de ce changement sur ses conditions de travail, car en cas d’acceptation de l’avenant, celui-ci s’imposera au salarié comme à l’employeur.

Quelles conditions doivent-être remplies ?

Certaines conventions collectives prévoient une promotion «  automatique  » du salarié à un poste immédiatement supérieur auquel ils ont été affecté pendant un certain temps, sauf si la nomination à ce poste suppose l’obtention d’un titre particulier, tel qu’un concours ou examen.

Print Friendly, PDF & Email

Quelle était l'utilité de cet article?

Cliquez sur une icone pour la noter!

Note moyenne / 5. Nombre de votes:

A propos Anass Rodriquez

Anass Rodriquez

Lire aussi

La Gestion des Ressources Humaines

Au départ, lorsque l’entreprise devait résoudre le seul problème de la production et de l’apport …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *