vendredi , 22 novembre 2019
fr
Accueil / Articles / Economie & Gestion / Economie / Internet, l’évasion fiscale à très haut débit

Internet, l’évasion fiscale à très haut débit

4
(1)

L’Auteur de l’Article

Pascal Perez

Directeur de Formules Économiques Locales

Les entreprises de l’Internet – construites dès le départ sur un modèle d’optimisation fiscale – représentent, aujourd’hui, des territoires sans État, rivalisant avec les États par des offres de services publics alternatifs. Face à cette érosion des capitaux et au recul de leur rôle, les gouvernements sont contraints d’adapter leur fiscalité aux activités numériques et d’organiser l’accès à un domaine public national numérique.

Plan

  • L’essor du numérique, indissociable du phénomène de l’évasion fiscale
  • La réaction des états face à l’évasion fiscale des sociétés de l’Internet
  • Une économie globalisée à repenser face à la fiscalité du numérique

Bonne lecture

Lire l'ouvrage en PDF

Lire l'ouvrage en PDF

Quelle était l'utilité de cet article?

Cliquez sur une icone pour la noter!

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes: 1

A propos Caroline J

Caroline J

Lire aussi

L’économie marocaine : performances macro-économique et politiques de modernisation sectorielle

L’économie nationale a été marquée, au cours de ces dernières années, par la poursuite et l’approfondissement des réformes ce qui a permis, en dépit des mutations rapides de l’environnement international et du contexte de crise financière et économique , de consolider les acquis sans pour autant compromettre la stabilité des équilibres fondamentaux et de renforcer la résilience de l’économie marocaine qui lui a permis de limiter les impacts négatifs de la crise financière et économique que le monde connaît depuis 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *