mardi , 24 novembre 2020
enfr

Internet, l’évasion fiscale à très haut débit

4
(1)

Les entreprises de l’Internet – construites dès le départ sur un modèle d’optimisation fiscale – représentent, aujourd’hui, des territoires sans État, rivalisant avec les États par des offres de services publics alternatifs. Face à cette érosion des capitaux et au recul de leur rôle, les gouvernements sont contraints d’adapter leur fiscalité aux activités numériques et d’organiser l’accès à un domaine public national numérique.

L’Auteur de l’Article

Pascal Perez

Directeur de Formules Économiques Locales

Plan

  • L’essor du numérique, indissociable du phénomène de l’évasion fiscale
  • La réaction des états face à l’évasion fiscale des sociétés de l’Internet
  • Une économie globalisée à repenser face à la fiscalité du numérique

Lire l'article en PDF

Réservé aux abonnés, veuillez vous connecter ou vous inscrire pour avoir accès à l’article.

Quelle était l'utilité de cet article?

Cliquez sur une icone pour la noter!

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes: 1

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter cet article.

A propos Caroline J

Caroline J

Lire aussi

Analyse empirique de la réaction des prix domestiques aux variations du taux de change : cas du Maroc

0 (0) L’objectif de cet article est d’examiner empiriquement la réaction des prix domestiques aux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *