Analyse empirique de la réaction des prix domestiques aux variations du taux de change : cas du Maroc

L’objectif de cet article est d’examiner empiriquement la réaction des prix domestiques aux variations du taux de change pour le cas du Maroc. Pour tenir compte des effets réciproques entre l’inflation et les variations du taux de change, nous utiliserons une démarche en termes du modèle VAR(vector autoregressive) avec quatre variables (l’indice des prix à la consommation, le prix du baril de pétrole, le taux de change effectif nominal et l’écart de PIB), sur des données trimestrielles couvrant la période 2000-2014. Les résultats obtenus, tirés de l’analyse des fonctions de réponse impulsionnelle qui corrobore en grande partie avec celle de la décomposition de la variance, montrent que tout choc sur le taux de change entraîne une réaction significative de l’inflation et que cette réaction semble traduire un degré faible et modeste du pass-through.

A propos Arije

Arije
Depuis 2007, Arije assure à ses lecteurs à travers différentes plateformes (Site web;Facebook;Twitter;YouTube;…) des connaissances et informations économiques et financières sous forme de News, d’articles, d’ouvrages, de dissertations, de mémoires et de rapports.

Lire aussi

Maroc/Quelles sont les principales mesures de la Loi de Finances 2020 ?

La loi de finances 2020 vient d’être publiée au Bulletin officiel. Voici les principales mesures de …