lundi , 30 novembre 2020
enfr

Blog des archives

Les théories des coûts de transaction, d’agence et des contrats incomplets

L’approche contractuelle de la firme a pour objectif de définir la forme d’organisation la plus efficiente compte tenu du contexte, en particulier informationnel. Trois approches contractuelles différentes sont présentées dans cette première partie : la théorie des coûts de transaction, la théorie des incitations (ou théorie de l’agence) et la …

Lire la suite »

Les typologies des modes de contrôle et leurs facteurs de contingence

De nombreuses typologies listant les différents types de contrôle possibles dans les entreprises ont été produites dans l’histoire de la théorie des organisations. Leur étude montre que les typologies sont souvent très différentes et pas toujours redondantes. Cet article propose un modèle d’analyse permettant de réconcilier les différents travaux. Nous …

Lire la suite »

Pratiques RSE des PME au Maroc : une analyse perceptuelle auprès des dirigeants casablancais

Pratiques RSE des PME au Maroc : une analyse perceptuelle auprès des dirigeants casablancais

Le présent article traite du concept de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) au contexte marocain. En effet et à l’ère de la COP 22, les entreprises marocaines sont de plus en plus sollicitées pour intégrer des préoccupations à la fois économique, sociale et environnementale dans leurs pratiques managériales. L’objectif …

Lire la suite »

Gouvernance familiale et politique de distribution aux actionnaires

L’objectif de cette étude est d’analyser la relation entre les politiques de distribution des entreprises familiales cotées et deux grands types de conflits d’agence dans les entreprises familiales, entre actionnaires et dirigeant (type I), et entre actionnaires majoritaires et minoritaires (type II). Les résultats sur les entreprises du SBF 250 …

Lire la suite »

La responsabilité sociale de l’entreprise, pourquoi et comment ça se parle?

La responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) a fait irruption dans la vie économique, politique et sociale. Les entreprises sont ainsi conduites à réagir à cette nouvelle exigence. La première réponse de nombreuses entreprises consiste en une extension de la politique de communication sur le thème de leur responsabilité sociale (RSE). …

Lire la suite »

La gouvernance mondiale : crise et éléments de solution

Au sein de la gouvernance, en crise plus ou moins profonde sur tous les continents et à toutes les échelles, la question de la gouvernance mondiale est particulièrement brûlante. Son architecture actuelle n’est ni démocratique, ni efficace et, de ce fait, n’a plus de véritable légitimité…

Lire la suite »

L’apport de la théorie des parties prenantes au management stratégique : une synthèse de la littérature

partie prenante

cette communication a pour objectif de présenter une revue de la littérature portant sur la théorie des parties prenantes. Tout particulièrement, il s’agit d’examiner l’intérêt de cette approche récente pour le management stratégique. La théorie des parties prenantes fait en effet l’objet d’une attention croissante dans la littérature managériale et …

Lire la suite »

Théorie des parties prenantes

partie prenante

L’objectif de cet article est de présenter une mise en perspective critique du vaste corpus théorique regroupé sous l’étiquette de théorie des parties prenantes (stakeholder theory) qui s’est développé depuis l’ouvrage de Freeman (1984). Cette approche propose une analyse des relations nouées entre l’entreprise et son environnement entendu au sens …

Lire la suite »

La théorie des jeux

La théorie des jeux est un outil d’analyse des comportements humains qui a connu un essor considérable depuis la parution de l’ouvrage de Von Neumann et Morgenstern 2 « The Theory of Cames and Economic Behavior » en 1944. La théorie des jeux permet de décrire et d’analyser de nombreuses …

Lire la suite »

La gouvernance dans les banques

Comparée aux firmes classiques, la gouvernance des banques fait preuve de nombreuses spécificités liées aux particularités de ce secteur.En effet, la gouvernance des banques se singularise par l’importance des mécanismes externes (comme la réglementation) aussi bien qu’internes (essentiellement à travers le rôle joué par le conseil d’administration) afin de discipliner …

Lire la suite »