lundi , 27 septembre 2021
enfr

Internet, l’évasion fiscale à très haut débit

Les entreprises de l’Internet – construites dès le départ sur un modèle d’optimisation fiscale – représentent, aujourd’hui, des territoires sans État, rivalisant avec les États par des offres de services publics alternatifs. Face à cette érosion des capitaux et au recul de leur rôle, les gouvernements sont contraints d’adapter leur fiscalité aux activités numériques et d’organiser l’accès à un domaine public national numérique.

A propos Arije

Depuis 2007, Arije met à disposition de ses lecteurs des connaissances et informations économiques et financières sous forme d'actualités, d'articles, de livres, d'essais, de mémoires et de reportages à travers diverses plateformes (Site Internet ; Facebook ; Twitter ; Youtube ;…).

Lire aussi

Les théories des coûts de transaction, d’agence et des contrats incomplets