vendredi , 27 novembre 2020
enfr

Internet, l’évasion fiscale à très haut débit

Les entreprises de l’Internet – construites dès le départ sur un modèle d’optimisation fiscale – représentent, aujourd’hui, des territoires sans État, rivalisant avec les États par des offres de services publics alternatifs. Face à cette érosion des capitaux et au recul de leur rôle, les gouvernements sont contraints d’adapter leur fiscalité aux activités numériques et d’organiser l’accès à un domaine public national numérique.

A propos Arije

Arije
Depuis 2007, Arije assure à ses lecteurs à travers différentes plateformes (Site web;Facebook;Twitter;YouTube;…) des connaissances et informations économiques et financières sous forme de News, d’articles, d’ouvrages, de dissertations, de mémoires et de rapports.

Lire aussi

Les typologies des modes de contrôle et leurs facteurs de contingence