Le new public management Entre rationalisation et marchandisation ?

Ce chapitre propose d’analyser le new public management (NPM) avec une interprétation complémentaire de celles qui l’assimilent à une déclinaison du référentiel de marché. En s’appuyant sur les apports du néo-institutionnalisme sociologique, les auteurs suggèrent que le développement du NPM peut être lu comme une entreprise de rationalisation et de bureaucratisation sous l’effet de la diffusion des techniques de gouvernement par la performance et de « l’agence » comme standard organisationnel. Les déclinaisons concrètes de cette entreprise sont discutées.

A propos Arije

Since 2007, Arije has provided its readers with economic and financial knowledge and information in the form of News, articles, books, essays, memoirs and reports through various platforms (Website;Facebook;Twitter;Youtube;…).

Lire aussi

Les théories des coûts de transaction, d’agence et des contrats incomplets